La Noyère, Mont sur Rolle

La Noyère, Mont sur Rolle

Anne-Catherine allie son histoire à des idées modernes, des portes ouvertes et des ateliers créatifs dans l’imposante demeure La Noyère à Mont-sur-Rolle, qui accueille tous ceux qui apprécient un lieu chaleureux d’échanges créatifs. Les murs de La Noyère ont un long passé : la fondation date du XVIIe siècle ! Au fil des années le bâtiment a été agrandi, des membres de la famille patricienne bernoise von Wurstemberger vivaient ici proches de leurs vignobles, plus tard un ambassadeur y résida entre ses voyages. Quand Anne-Catherine et son mari Blaise ont acheté La Noyère en 2001, pour s’y installer avec leurs trois enfants, il était clair que la demeure avait besoin de soins et de travaux de rénovation. La dernière occupante des lieux était une dame âgée seule et certaines pièces étaient restées vides pendant des années “Une chose était particulièrement importante pour nous : nous voulions préserver autant que possible l’histoire de la maison tout en l’adaptant à la vie du 21e siècle et en évitant d’en faire un musée » La maison a été rénovée pièce par pièce et mur par mur car, par exemple, dans l’escalier menant à l’étage supérieur, il y a d’anciennes peintures chinoises en tissu, rapportées d’un voyage par les propriétaires précédents. De l’art mural délicat sur papier orne également plusieurs des pièces. “Les matériaux naturels se modifient avec le temps, les soins professionnels sont donc très importants et ces peintures et tissus sont régulièrement restaurées” explique Anne-Catherine.

La Noyere

 

« La chambre chinoise »”, une pièce meublée et décorée essentiellement d’objets chinois est l’endroit où la propriétaire aime se retirer pour une de ses activités artistiques préférées :  la calligraphie. Cette pièce est revêtue d’un mur rouge très particulier. Il a également été préservé pendant la rénovation. Chaque année, le même peintre avec lequel Anne-Catherine collabore depuis le début, le recouvre d’une couche de cire d’abeille. D’autres murs de la maison sont également scellés à la cire : bien que les enfants aient grandi et volent de leurs propres ailes depuis longtemps, quatre petits-enfants tourbillonnent régulièrement dans la maison ! La cire d’abeille protège très bien les merveilles des lieux. Pour la déco, les meubles antiques rencontrent le design contemporain en bois, les couvertures en lin et les rideaux créent une atmosphère chaleureuse et un décor floral. Les fleurs sont le compagnon quotidien d’Anne-Catherine depuis plus de 25 ans. Infirmière de formation, maman de trois jeunes enfants, avec un mari souvent en voyage d’affaires, les heures de travail dans le secteur de la santé étaient trop irrégulières. Des rencontres avec plusieurs fleuristes lui ont donné l’envie d’approfondir cette option, elle est allée à Paris à l’École d’Art Floral. Formation suivie de stages à Londres, un premier atelier à Morges où son style international a rapidement attiré l’attention. Elle travaillait déjà avec des herbes et des épices, des baies ou des graminées, alors que ce n’était guère une tendance dans la fleuristerie locale ! Les décorations florales d’Anne-Catherine ont même orné les tables de Noël du Conseil fédéral à Berne. Aujourd’hui, Anne-Catherine réunit son univers privé et professionnel à La Noyère en un seul lieu. A l’exception des pièces privées à l’étage supérieur la maison est ouverte au public. Dans l’atelier lumineux, qui se trouve juste derrière le bâtiment principal dans l’ancien pressoir, tout est prêt pour le prochain atelier d’arrangements floraux. Pour s’y rendre on traverse le magnifique jardin. C’est également ici que se trouve la boutique, où Anne-Catherine vend elle-même des objets du monde entier, des bougeoirs, de la céramique, des tissus, choisis avec un goût pointu. La partenaire d’Anne-Catherine, Anne-Claude anime les ateliers cuisine, des délices de saison que tout le monde déguste ensemble dans la magnifique salle à manger, une vingtaine de convives, voire souvent plus, y dînent régulièrement ensemble.  L’espace extérieur comprend une terrasse et un jardin paradisiaque, où il est facile d’oublier le temps entre les vieilles roses parfumées et une mer de pots et de seaux pleins de bonheur floral.