Sophie et Fred, Rivaz

Sophie et Fred, Rivaz

C’est une maison vigneronne du début du 20ème siècle accrochée aux pentes parfois vertigineuses de la région viticole de Lavaux, aujourd’hui site du patrimoine de l’UNESCO. Dans la famille de Sophie depuis la génération de ses arrières grands-parents, le domaine viticole s’est transformé en maison d’habitation où les parents de la jeune femme vivent encore. La situation est splendide, la terrasse offre une vue à couper le souffle sur le vignoble, le lac et les Alpes. Après y avoir grandi, Sophie s’y installe à nouveau il y a une douzaine d’années avec Fred son  mari et leurs 3 enfants. « Quand nous sommes arrivés, l’espace était séparé en deux appartements. Nous avons fait les travaux nécessaires pour les réunir, néanmoins nous avons toujours deux cuisines ! » Raconte Sophie. La maison est très lumineuse, la sobriété zen de la déco et les choix de couleur monochromatiques de Sophie tendent à renforcer encore ce sentiment de plénitude. Sophie a travaillé dans plusieurs magasins très pointus de design contemporain, cette période de sa vie lui permettra d’acquérir quelques belles pièces, grands classiques du design, pièces qui sont pour la majorité en attente dans sa cave. «J’aime le changement, au fil des années j’ai également développé un goût pour la simplicité, l’éclectisme, la diversité et l’originalité. Ces meubles classiques trouveront sans doute leur place un jour ailleurs » explique Sophie. Dans la salle à manger, comme dans toutes la maison, le mobilier est un savant mélange d’objets chinés et récupérés, la pièce ouvre sur la grande terrasse, suspendue face au vignoble de Lavaux. Sur un mur du salon on trouve une collection de miroirs soleil en bois et en métal, ils reflètent le lac qui scintille et la vue qui offre un spectacle permanent. Répartis sur trois étages et 200 m2, l’appartement offre partout des espaces et des recoins pour s’isoler ou au contraire se retrouver. La grande pièce qui sert de bibliothèque, coin TV, bureau et salle de jeux peut être séparée par un paravent, permettant à chacun d’avoir son intimité. Dans le jardin une ancienne remise a été complètement rénovée et tout le confort a été mis en place pour la transformer en « maison de vacances » qui ne désemplit plus. « La région attire les touristes et l’emplacement idéal de notre logis, la vue imprenable, font qu’un projet que j’imaginais un peu comme un loisir occupe presque tout mon temps, c’est un vrai succès !»

 

www.chambreavecvue.ch

Sophie et Fred

Quels travaux avez-vous fait ?

Nous n’avons fait que très peu de travaux, essentiellement de la peinture et des rafraîchissements, pour l’instant nous sommes locataires de mes parents si un jour nous sommes propriétaires alors nous ferons des changements!

Comment décririez-vous le style de votre logis ?

C’est un mélange de différents styles. Quand je travaillais dans des boutiques de design nous avions un intérieur plus contemporain. Quelques classiques achetés à l’époque sont à la cave et je me suis tournée vers un genre plus éclectique, j’aime mélanger les époques, les matières, les ethnies, les objets ramenés d’Inde ou du Maroc avec des pièces plus modernes.

Un objet ou un meuble auquel vous tenez particulièrement ? Pourquoi ?

Il y en a plusieurs ! La banquette jaune qui se trouve dans le salon a une histoire qui en fait aujourd’hui un objet particulier. Je l’ai trouvée sous une pile de déchets dans la rue. Je n’avais pas de place et l’ai alors apportée à Annabelle Dentan de chic cham qui l’a rénovée et fait recouvrir de ce tissu jaune. Par la suite Annabelle a déménagé et m’a annoncé qu’elle ne voulait plus de la banquette je j’ai donc récupérée !! Les tableaux de mon frère sont aussi des objets dont je ne me séparerais pas.

Parlez-nous de la façon dont vous profitez de la terrasse en été ?

Nous en profitons vraiment dès la fin de l’après-midi. Comme cette dernière ouvre sur l’est l’ensoleillement du matin est trop éblouissant, ensuite le lac fait effet de miroir et la chaleur peut être presque suffocante. Dès la fin de l’après-midi c’est fantastique ; la brise, la fraicheur font que nous y passons toutes nos soirées quand la météo le permet.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans la région où vous vivez ?

La vue, le côté « vacances toute l’année » que la proximité du lac apporte, les ballades dans le vignoble, la vie et l’ambiance d’un petit village.

Quelle pièce préférez-vous dans la maison ?

Le grand espace à l’étage où tout le monde se croise en allant d’une pièce à l’autre, où on lit, on travaille on regarde la TV…c’est là que nous nous retrouvons le plus en famille.

Sophie, parle-nous de tes choix de couleur ?

J’aime beaucoup le blanc. J’ai récupéré et donné une nouvelle vie à une grande partie de mes meubles en les peignant simplement en blanc. C’est une couleur qui efface les défauts et me permet de donner du caractère à des pièces qui à priori sont sans grand intérêt. Par contre pour donner de la profondeur à une pièce j’utilise des couleurs sombres, sur un seul mur par exemple.

La définition du bon goût dans la décoration d’intérieur ?

La sobriété avec des touches d’extravagance. Je n’aime pas le bling-bling à outrance ou le total look design ou vintage. En général je privilégie les sources de lumière ponctuelles, l’éclairage indirect, les zones de pénombre…

Un/une designer qui t’inspire ?

Le design et l’architecture de India Mahdavi me plaisent, son utilisation de la couleur et des matières est fraiche et intéressante.

Comment et où fais-tu ton shopping design et déco ? Plutôt achats compulsifs ou réfléchis ?

Mon shopping est essentiellement de la récupération, je chine dans les brocantes, les marchés aux puces, parfois je m’offre des boutiques plus pointues comme chic cham ou Aegon + Aegon à Lausanne. Parfois j’achète compulsivement, surtout si j’ai le sentiment de faire une bonne affaire, qui restera peut-être dans ma cave pendant quelques années ! Les achats réfléchis sont en général liés à des dépenses plus conséquentes.