Claudia et Ivo, Langnau am Albis

Claudia et Ivo, Langnau am Albis

Le quartier de Spinnerei est une enclave esthétique le long de la route qui longe la Sihl depuis Zurich. Mise en service en 1829 et fermée en 1984, les bâtiments qui abritaient l’ancienne filature de coton ont été préservés et transformés en un centre artisanal diversifié et unique avec beaucoup de charme. La Sihl fournissait l’énergie hydraulique pour faire fonctionner les machines à tisser, quand on se balade entre les bâtisses, le long de la rivière, il est facile de revenir à la grande époque de la filature tant les résidents prennent soin de préserver le cachet de cette merveille. Après la fermeture de la production les bâtiments industriels ont été restructurés et restaurés en continu au fil des années. Aujourd’hui, sous la devise « Vivre et travailler sur la Sihl » 55 bureaux, entrepôts, 8 lofts authentiques industriels et 6 appartements sont occupés. L’ancienne zone industrielle, accueille de nombreux artisans : photographes, agences de publicité, PME, restaurant, cabinet vétérinaire, etc. ont tous trouvés à se loger au bord de la Sihl. S’installer à Langnau am Albis n’a pas été facile pour Claudia et Ivo Lautner. Ils sont tous les deux Zurichois, très attachés à leur ville et un déménagement dans les « suburbs » ne leur plaisait pas forcément. Il a fallu une occasion exceptionnelle, un loft de près de 200m2 dans l’ancienne filature pour les faire bouger.  “L’emplacement est idéal, la nature, la forêt et le chant de la rivière Sihl…De plus la proximité de la gare, en face de la porte, tout cela était trop parfait pour le laisser passer ! Nous avons immédiatement signé» explique Claudia. Ils n’ont d’ailleurs pas renoncé à la ville. Ivo Lautner dirige la succursale zurichoise de Möbel Factory et Claudia Wintsch est co-propriétaire de l’agence de communication eggliwintsch. Après avoir passé toute leur vie en ville, aujourd’hui la paire admet que se retirer « à la campagne» après une journée de travail est agréable. “Nous aimons recevoir nos amis, mais apprécions également de temps en temps quelques heures de relaxation, ensemble sur le canapé ».

http://www.moebelfactory.ch/home/

http://www.eggliwintsch.ch/

Claudia et Ivo

Comment avez-vous trouvé ce loft, depuis quand y vivez-vous et avez-vous fait des  transformations ?

Notre ami Dominique vivait depuis plusieurs années dans le loft à côté de notre espace. Lorsque les locataires précédents ont mis fin à leur bail, il nous a tout de suite prévenus. Nous vivions dans le quartier de Zurich 4 dans un grand appartement de 2 étages avec un toit-terrasse privé. Mais notre rêve était de vivre dans un loft ! Ivo avait récemment ouvert une 2ème succursale de son entreprise de meubles et en avait assez des trajets entre Zurich et Wädenswil. La décision a été difficile à prendre car nous ne voulions pas nous éloigner du cercle d’amis et du quartier Zurich 4. Pourtant, c’était une occasion unique de réaliser notre rêve et, après avoir vu le loft que nous avons adoré, nous avons déménagé en Juillet 2012. Nous avons repeint les murs et les colonnes en noir et brun foncé et avons tapissé un mur dans la chambre à coucher.

Comment décririez-vous votre manière de décorer votre lieu de vie ?

90% de nos meubles proviennent naturellement de Möbel Factory ! Notre style est donc influencé par le style du magasin…Le décor est simple et intemporel, il est dominé par des tons de terre, avec quelques pointes de couleur dans les accessoires. Un mélange industriel et bohème chic. Ivo est responsable des grands objets/meubles, Claudia se charge de tout mettre en place et des détails déco (accessoires, etc.).

Quel est votre dernier coup de cœur déco ?

Une image holographique de Marilyn Monroe, que Claudia a trouvé lors d’un voyage d’affaires dans une petite galerie d’art à Londres. Notre accessoire fétiche dans le Loft est le flipper Star Wars ; l’espace est tellement vaste, cela nous a permis d’exaucer ce souhait.

 Un mot sur la vie du quartier de Spinnerei ?

Le quartie de Spinnerei ou de la « filature » est un métissage de commerces, de résidents, de culture et de gastronomie. Ils incluent des studios photo, un éditeur, un charpentier, des agences de mode, un thérapeute ou un magasin d’épices qui accueille les visiteurs et les résidents à l’entrée avec des odeurs exotiques. Il y a aussi un grand théâtre et un très bon restaurant avec un magnifique jardin qui ouvre sur la rivière Sihl. Dans le loft, nous vivons au milieu de la nature avec la forêt et la Sihl d’un côté et la route qui mène en 20 minutes à Zurich de l’autre côté, la gare est juste devant la porte.

Qu’est-ce que vous préférez dans cet espace ?

L’espace. Le charme de l’ancien bâtiment qui a près de 200 ans. Le bruit de la Sihl quand on s’endort. L’odeur des épices exotiques du marchand d’épices en bas. Le grand quartier au style intemporel.

Un objet, un meuble, ou de l’art que vous possédez et auquel vous tenez particulièrement ?

Outre le flipper, les image de rue de l’artiste New Yorkais Joe Strasser et le cabinet en bois massif d’Inde avec des vieilles portes de l’usine de meubles, qui pèse certainement 200 kg et a causé des maux de dos à notre voisin qui nous a aidé à le transporter !

Un pays ou une culture qui vous inspirent ?

Nous sommes de grands fans de l’Italie. Enfants, nous allions chacun souvent en Toscane ou sur l’Adriatique pendant les vacances avec nos parents, ces dernières années nous avons exploré le Sud et les îles : Sardaigne et Sicile. Nous aimons voyager et nous essayons de voir autant que possible du pays que nous visitons. En hiver, nous sommes souvent à Zermatt c’est magique. Un désir de longue date est d’aller en Islande et nous sommes impatients de visiter l’Europe du Nord et l’Argentine.