Christine et Urs, Pully

Christine et Urs, Pully

L’immeuble de 1932 est tout simple, sur un chemin tranquille à Pully. Deux appartements ont été réunis pour n’en faire qu’un seul, qui occupe le rez-de-chaussée et le premier étage, pour ce faire ils ont abattus des murs et créé un escalier. C’est un appartement très lumineux, avec des fenêtres dans toutes les pièces, y compris les salles de bain. Il y a une belle hauteur de plafond avec des moulures d’origine, des parquets en chêne. Christine a une boutique de bijoux à Lausanne et Urs est un des propriétaires de Batiplus, fameux magasin de meubles design à Lutry. En entrant sur la gauche se trouvent le bureau, la chambre à coucher et la salle de bain de leur fils Léo 21 ans. A droite on arrive dans la vaste salle à manger et la cuisine qui ouvrent sur le jardin. L’escalier mène directement dans le salon et au bar où se prennent les apéros. Au fond du couloir sur la gauche il y a une jolie salle de bain, en face leur chambre à coucher avec un dressing. Tous les deux adorent cuisiner et recevoir leurs amis. Dans le jardin ils ont installé une cuisine extérieure et les tables, aussi bien dans la salle à manger que sous la glycine peuvent accueillir de nombreux convives ! A midi en un tour de main un petit repas gourmet apparaît sur la table. La cuisine au style marocain a été dessinée par leurs soins, les catelles dénichées en Italie et au Maroc. La déco et le style sont un pot-pourri de vintage et de contemporain, d’objets ramenés de leurs voyages. Le soir, les amis arrivent et nous dégustons un véritable festin !

Christine et Urs

Parlez-nous un peu des travaux réalisés dans votre appartement ?

À notre arrivée en 1983, les appartements venaient de se vendre en PPE et nous étions locataires du rez-de-chaussée. En 1992, nous avons pu acheter l’appartement. Cela correspondait aussi a la naissance de notre fils, Léo. Nous avons entrepris une première phase de travaux qui consistait à garder 2 chambres au nord et à déplacer la cuisine au sud en ouvrant les 2 pièces pour créer un espace de vie ouvert sur le jardin. Dix ans plus tard, nos voisins nous vendaient leur appartement situé au 1er étage. Urs a alors redessiné les espaces, en abattant les murs qui pouvaient l’être sauf le mur de refond, seule contrainte du nouveau plan. Un escalier réalisé sur mesure relie les 2 niveaux. Un espace ouvert permet la création d’un salon et d’un bar pour nos apéros. Un balcon au sud offre une vue à couper le souffle. Au nord, sur l’ancien plan de l’appartement, est créé une chambre à coucher, dressing, bureau et salle de bains en y ajoutant une partie de l’ancien hall d’entrée. La surface totale et de 180m2 plus 60 m² de jardin en terrasse et 2 balcons. Dans les 2 greniers sont venus s’ajouter une chambre d’amis et une salle de bains.

Comment décririez-vous votre déco ?

Notre déco est un peu le reflet vivant de nos différentes étapes de vie. Le mélange entre l’ancien et le contemporain provient d’une activité de plusieurs années dans la brocante pour Christine et de la passion indéfectible d’Urs pour le design, qui en a fait son métier après des études d’architecte d’intérieur. Les objets et meubles sont achetés au coup de foudre au gré des voyages et des ballades dans leurs deux univers. Il n’y a pas de restriction, pas de réelle collection, pas d’élitisme ni de signature recherchée. Ce qui nous plaît avant tout c’est de mélanger sans retenue des objets, meubles, tableaux provenant de toutes les époques ayant peut être comme point commun leur qualité esthétique et leur bien facture, ce qui leur permet de traverser le temps comme de bons amis.

Avez-vous des objets « fétiches » ?

Pas d’objet fétiche ni pour l’un ni pour l’autre, peut être une histoire particulière pour le miroir de la cuisine, trouvé à 4 heures du matin dans une benne il y a 20 ans au sortir du festival de jazz de Montreux, ou ce cerisier planté à la naissance de Léo qui trône majestueusement dans le jardin ou encore cet espadon acheté et décroché du mur dans un bar d’une petite île antillaise. Et Léo sait déjà faire d’un beau vélo utilisé et acheté amoureusement un objet de déco qui s’intègre à merveille dans le hall d’entrée.

Une passion particulière, des designers préférés ?

On aime les belles affiches d’illustrateurs connus comme Boucher ou non signées, les photos, tableaux, sculptures d’amis qu’on admire, les objets ou meubles de designers comme Paola Navone, Patricia Urquiola, les frères Bourroulec, Christophe Marchand, Michele Cazzaniga, Lievore Altherr et Molina, Nichetto Luca et beaucoup de jeunes talents encore inconnus de la scène médiatique internationale. Tous ont notre respect pour le côté intelligent et esthétique à la foi de leur création.

Quelle part prend la cuisine dans votre vie ?

La cuisine, c’est une partie importante de notre vie et c’est du plaisir, rien que du plaisir. On la fait ensemble ou avec des amis. On improvise ou on revisite nos recettes préférées. De toutes les façons on la déguste en petit comité ou en grande tablée. C’est jamais compliqué, jamais chiant et plus on vieillit, plus on aime ça.

 

English

It’s an older building from 1932, on a quiet street in Pully. Two apartments were joined together on the bottom and first floor. Walls were torn down, a staircase created. It’s a very light place, lots of windows in all rooms, south facing. The ceilings are high and their original mouldings are preserved. Christine owns a jewlery shop in Lausanne and Urs is one of the owners of the design store Batiplus. On the ground floor are the kitchen, their son Leo’s bedroom and bathroom and a wonderful backyard. The living room with bar is upstairs, the master bedroom and bath as well. Both love to cook and have friends over, they have an outdoor kitchen for the summer time. They have decorated the place with many treasures brought back from their travels, particularly from trips to Morocco. It is a melting pot of vintage and contemporary design.